Campagne dirigée par la
À la recherche de secours médical

Malou* a 4 ans. Elle était venue au centre trois semaines auparavant où l’on avait constaté qu’elle souffrait de malnutrition aiguë sévère (MAS). Elle a reçu des traitements tous les jours, dont une alimentation et un suivi thérapeutique et elle a repris du poids et s’est beaucoup améliorée. Aujourd’hui, la mère de Malou l’a ramenée au centre parce que l’enfant refuse de manger et fait de la fièvre. On lui a diagnostiqué une pneumonie et elle est restée au centre pour y être traitée. 

Sa mère raconte : 

« J’étais très inquiète pour elle. Nous pensions avant qu’elle allait mourir tellement elle était malade. Elle n’avait aucun tonus et était fatiguée; elle était si malade qu’elle ne pleurait même plus. On peut voir maintenant qu’elle prend du mieux. Ici, on lui donne du lait, de la nourriture et des médicaments. Nous n’avions plus aucune nourriture molle à lui donner à la maison. Aujourd’hui, je l’ai ramenée parce qu’elle fait de la fièvre. Elle refuse de manger son plumpynut et son nez coule. Je peux voir qu’elle se comporte différemment aujourd’hui. Si je peux lui donner un peu de lait, elle s’améliorera, j’espère. Nous sommes venus ici de notre village. Nous avons dû marcher six heures. Nous sommes venus après la mort de tout notre bétail et parce que nous n’avions plus de nourriture ou de lait à donner aux enfants. C’est la plus longue sécheresse que j’ai jamais vue. Auparavant, la sécheresse durait six mois, maintenant cela fait deux ans que nous n’avons pas eu de pluie à proprement parler. Tout notre bétail en a souffert. Beaucoup de membres de ma communauté sont partis. Il n’y a rien pour nous là maintenant. »

D’autres histoires
Fuir le Yémen
Lire
Une mission redoutable
Lire
À la recherche de secours médical
Lire
Un souhait
Lire
60
millions de personnes dans le monde sont déplacées en raison de crises. La moitié sont des enfants.